02_ Tous les matins je me rendais chez elle sur les dix heures; M_ de Luxembourg y venait, on fermait la porte_ Je lisais aÌ€ coÌ‚té de son litIl n'est pas dans mon intention, à l'occasion de ces messages de mon blog, de faire de la publicité pour qui que ce soit, mais l'évènement dont il est question m'est apparu tellement intéressant, et il m'a enthousiasmé à un point tel que je ne puis le passer sous silence. Voilà qu'un homme passionné par les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, a décidé d'en faire la lecture, livre par livre, au cours de séance de lectures sur demande, dans des salons de particuliers, renouvelant ainsi une vieille tradition qui remonte au dix-huitième siècle ( la gravure ci-jointe nous montre Rousseau lisant sa Nouvelle Héloïse au maréchal de Luxembourg et à son épouse) et qui avait été abandonnée depuis. Il y a l'idée de l'événement, heureuse, mais il y a aussi le choix du texte, auquel notre lecteur se tient exclusivement, pris par une véritable passion  pour son auteur autant que pour le texte. William della Rocca, c'est le nom de ce lecteur passionné, qui, vu le succès de son initiative, peine à répondre à toutes les demandes, a choisi pour son expérience un des plus beaux textes de la littérature française, comparable, par la sincérité, par le souci de vérité et d'analyse qui le caractérise, à un autre texte célèbre, celui des Essais de Montaigne, ou, à remonter plus loin dans le temps, aux Confessions de Saint Augustin. L'expérience, tentée, et réussie, de William della Rocca, est pleine de promesses, car elle contredit  tous ces esprits pessimistes qui clament la fin du livre, de la littérature, et de la culture tout court. Il est réconfortant d'apprendre qu'il existe des amateurs passionnés qui ont d'autres centres d'intérêt que Facebook ou Twitter! Et que la passion de la littérature, qui va jusqu'à une réunion de lecture de salon, une passion tellement française, ne soit pas morte.

 

 

William della Rocca organise ses séances de lecture à la demande. Son tarif: 10€ minimum par personne, et une bouteille de vin par invité, vin que l'on boit après la lecture. Il organise la lecture par livre.